Show simple item record

dc.contributor.advisorMaiga, Youssoufa
dc.contributor.advisorTraoré, Hamar Alassane
dc.contributor.authorHassane Bana, Roukiatou
dc.date.accessioned2019-03-19T00:16:49Z
dc.date.available2019-03-19T00:16:49Z
dc.date.issued2014
dc.identifier.other14M100
dc.identifier.urihttps://www.bibliosante.ml/handle/123456789/518
dc.description.abstractL'AVC constitue un véritable problème de sante public à travers le monde, au Mali ils y constituent la deuxième cause des urgences neurologiques malgré cette incidence peu d'étude ont porté sur l'analyse des déterminants, pouvant expliquer la recrudescence des AVC. Ce travail avait pour objectif d'étudier les aspects épidémiologiques et cliniques de cette pathologie. Il s'agissait d'une étude descriptive et prospective réalisée sur une période allant de Décembre 2011 en Novembre 2012 dans le service de neurologie du CHU Gabriel TOURE au Mali.ont été éligibles, tous les patients ayant présenté un déficit neurologique d'installation brutale, ayant persisté plus de 24h lié a un dysfonctionnement cérébral focal et global dont le mécanisme apparent est vasculaire chez qui un scanner cérebral a été réalisé . Durant la période d'étude, 342 patients ont été admis dans le service de neurologie du CHU Gabriel TOURE ; 266 cas d'AVC ont été diagnostiqués, soit 78 p.100 des hospitalisations dans le service. L'âge moyen était de 58,72 avec des extrêmes allant de 20 à 91 ans. Le sexe féminin était le plus représenté soit 54,4 p.100 des cas. Le premier recours des parents était le CHU avec 60,2 p.100 des cas. Le transport des patients vers le CHU Gabriel TOURE a été fait dans la majorité des cas par des véhicules non médicalisés soit 85,8 p.100 et la majorité de ces véhicules non médicalisés étaient des taxies soit 63,2 p.100 L'hypertension artérielle constituait le facteur de risque le plus couramment rapporté par les patients et leurs entourages soit 52,6 p.100 des cas. L'étiologie la plus fréquente des AIC était l'athérome avec 50 p.100 des cas, pour les AVC hémorragiques l'hypertension artérielle était l'étiologie la plus fréquente avec 24,8 p.100 des cas ; dans la majorité des cas soit 41,4 p.100 des cas l'AVC survenait le matin quel qu'en soit le type d'AVC avec une grande fréquence pendant la saison froide avec 46,2 p.100 . La majorité de nos patients avait un score de NIHSS se trouvant entre 10-15 à l'entrée soit 50 p.100 des cas. Notre étude nous a permis de confirmer la sensibilité et la spécificité du score de NIHSS comme outil diagnostic et pronostic, en effet un score de NIHSS élevé à l'entrée était corrélé à une forte mortalité mais elle n'a pas permis d'établir un lien statiquement significatif entre le score de NIHSS a l' entrée et le score de RANKIN à la sortie mais aussi entre le score de NIHSS a l'entrée et les types d'AVC. L'évolution était favorable dans 77,4 p.100 des cas avec un taux de mortalité de 13,9 p.100 .
dc.subjectAccident vasculaire cérébra
dc.titleAccident vasculaire cérébral : service de neurologie du CHU Gabriel Touré


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record